Questions fréquentes & Interview

Je vous livre ici un extrait d'une interview que j'ai donné à Bernadette Harvengt, formatrice dans la Loi de l'Attraction & le Feng Shui en Belgique

interview feng shui

 "Comment choisir une bonne formation en Feng Shui?"

Le premier critère lorsque vous choisissez une formation en Feng Shui est de vous assurer qu’il s’agit bien du Feng Shui traditionnel et non d’une formation qui mélange la décoration, la purification des espaces (clarification) ou encore les symboles; même si ces domaines ont aussi leur importance et peuvent être complémentaires au Feng Shui, ce n’est pas du Feng Shui. L’enseignant doit ensuite vous assurer un coaching personnel, qui consiste à répondre précisément à toutes vos questions et s’assurer que l’assimilation des notions théoriques vous permet leur application de façon correcte. La formation devrait être idéalement complétée d’une certification et de stages pratiques. Les connaissances théoriques peuvent aussi bien être données en salle que par correspondance, ce dernier moyen ayant l’avantage indéniable de diminuer les coûts de transport, nuitées à l’hôtel et location de salle.

Mais encore une fois, le point capital est la qualité du coaching.

 

"Comment expliquez-vous toutes les contradictions que l'on trouve parmi les ouvrages de Feng Shui?"

"C'est un point capital que vous soulevez et qui désarme un grand nombre de personnes passionnées par le Feng Shui, qu'il s'agisse de débutants ou de personnes expérimentées.
 Les contradictions que l'on peut rencontrer lors de la lecture d'ouvrages traitant du Feng Shui sont de nature diverse. La première raison tient au fait que certains ouvrages ne parlent que de Feng Shui "new age" ou "pop" Feng Shui (voir plus loin pour la définition), d'autres uniquement de Feng Shui  traditionnel, d'autres encore mélangent les deux (je pense notamment à Lillian Too) et d'autres enfin associent des domaines totalement étrangers au Feng Shui (décoration; symboles; croyances; astrologie; nettoyage énergétique; géobiologie...).
 Il est donc très difficile pour un novice de faire la part des choses entre
 ce qui est du Feng Shui traditionnel et ce qui ne l'est pas.

Ensuite, au sein même du Feng Shui traditionnel, il existe  plusieurs courants de pensée.

 Certains Maîtres considéreront par exemple l'étoile volante 6 comme une étoile faste, alors que d'autres la jugeront néfaste. Certains placeront les énergies dans chaque pièce de la maison selon la direction d'assise de celle-ci (Gua de la maison) alors que d'autres le feront en fonction de l'année de naissance des occupants (Ming Gua); d'autres encore considéreront la direction de la cuisinière comme étant celle que l'on regarde quand on cuisine alors que pour d'autres, ce sera la direction des boutons qui fera foi.

 Les exemples sont infinis. Cela ne signifie en aucun cas qu'un courant est juste et que les autres sont mauvais. Il y a du bon à prendre dans chacun des courants; la difficulté consiste à différencier ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas.
 Pour cela, il est important non seulement de maîtriser tous les courants de pensée mais aussi de les expérimenter un grand nombre de fois, afin d'avoir des statistiques valables.

 C'est un travail que je fais depuis de longues années et que je poursuis chaque jour, afin de pouvoir offrir les enseignements qui apportent les meilleurs résultats, aussi bien à mes clients qu'aux étudiants suivant ma formation". 

(vous pouvez accéder à l'interview complète en cliquant ici)